Retour au programme

Résumé

Un roi vivait très heureux avec sa femme et sa fille unique dans un somptueux Palais. Sa richesse provenait d’un âne dont la litière était remplie chaque jour de pièces d’or. Malheureusement, sa femme mourut, et juste avant, lui fît promettre de ne se remarier qu’avec une femme plus belle et plus sage qu’elle.  

Le deuil passé, il se mît en quête d’une nouvelle épouse, mais pour respecter le serment qu’il avait fait à la Reine, il ne trouva que sa fille qui surpassât sa mère.
Pour échapper à l’amour incestueux de son père, la jeune Princesse consulta sa marraine qui lui conseilla d’émettre des souhaits que son père serait incapable de satisfaire.
Après avoir demandé trois robes qui furent réalisées, la Princesse demanda la peau de l’âne ; le Roi accepta de tuer l’objet de sa fortune.   La Princesse n’eût alors d’autre solution que de s’enfuir et se réfugia dans une cabane perdue dans la forêt, cachée sous la peau de l’âne.  

Un jour de fête, un Prince vint à passer près de la cabane ; il aperçut Peau d’Ane qui avait revêtu l’une de ses plus belles robes. Dès lors, il ne pensa plus qu’à elle et demanda qu’elle lui fasse un gâteau. Peau d’Ane prépara celui-ci, mais laissa tomber une bague dans la pâte.  

Le temps passait, le Prince dépérissait. Les médecins appelés à son chevet conclurent que celui-ci était malade d’amour. On lui chercha une épouse mais le Prince annonça qu’il n’épouserait que celle à qui l’anneau irait.  
Après maintes recherches parmi les jeunes filles de toute condition, de la plus noble à la plus modeste, on décida d’essayer la bague au doigt de Peau d’Ane…


Tarifs







service reservation

04 78 62 96 73


Merci de votre inscritpion.
Veuillez saisir un email valide.

recevoir la newsletter



cliquez-ici pour visualiser

le plan d'accès

envoyer un message

Merci. Votre message a bien été envoyé.
Veuillez entrer votre nom s'il vous plaît.
Veuillez entrer votre e-mail s'il vous plaît.
veuillez préciser votre sujet s'il vous plaît.
Votre message n'a pas été envoyé, veuillez réessayer ultérieurement s'il vous plaît.
Le champs message est requis.